fbpx

Le jour où j’ai réalisé que la personne toxique c’était moi de Christine Berrou

Résumé 4ème de couverture : 

Comment transformer sa vie pour ne plus être toxique pour soi et pour les autres. Christine Berrou, auteure, actrice, chroniqueuse et humoriste, nous raconte son expérience et nous donne tous les conseils pour ne plus être toxique. « Au lycée j’ai détesté lire Le Meurtre de Roger Ackroyd d’Agatha Christie et découvrir que le narrateur auquel je m’étais identifiée était en fait le meurtrier. C’était comme si on m’avait obligée à passer plusieurs heures en compagnie d’un monstre sans me prévenir de ce qu’il était vraiment…. »

Extrait de Psychologie.com

Christine Berrou a un jour réalisé qu’elle était une personne toxique pour son entourage. Elle a alors décidé de changer et de comprendre d’où venait son mal-être. Elle livre son témoignage et ses conseils.

Lors du premier confinement, une amie de Christine Berrou, humoriste et chroniqueuse, l’appelle pour lui expliquer qu’elle ne veut plus l’avoir dans son entourage. Pourquoi ? « Elle m’a expliqué que je la faisais aller mal », explique l’humoriste. Cette période d’isolement a été propice pour que la réflexion de son amie s’installe doucement dans l’esprit de Christine Berrou.

 

« J’étais dans une famille qui avait tendance à beaucoup me rabaisser, confie la chroniqueuse. Ils ne m’acceptaient pas pour ce que j’étais ». Pour Christine Berrou, ce traumatisme a guidé une partie de sa vie vers des comportements toxiques (mentir, manipuler…) en pensant se protéger. « Mais j’ai fini par comprendre que j’étais la responsable de mon chaos », continue-t-elle.

 

Aujourd’hui, après avoir pris conscience de ses blessures, elle a adopté des comportements plus authentiques, plus sincères. « J’ai pris sur moi au début, je pensais qu’on allait me rejeter. Mais j’ai vu que ça portait ses fruits et quand tu es sincère, ton entourage te rejoint sur ce chemin », conclut Christine Berrou. 

3 clés pour reconnaître si on est toxique selon Christine Berrou

 

  • Vous êtes toujours de mauvaise foi :

« Quand on a un comportement toxique, on fait justice à soi en permanence, on se trouve toujours des excuses quand on fait quelque chose de mal. Par exemple, « J’ai insulté quelqu’un mais ce n’est pas pareil, j’étais fatiguée ».

 

  • Vous ne prenez pas conscience de ce que les autres disent :

« Il faudrait prendre du recul et se demander si ce qu’on vient de dire est bien, si on aurait aimé qu’on nous le dise. Il faut gagner en lucidité »

 

  • Vous vous victimisez souvent :

« Quand vous vous disputez avec tout le monde, cela ne peut pas être que la faute des autres. Vous êtes aussi responsable de ce que vous faites ».

3 conseils pour ne plus être toxique avec les autres selon Christine Berrou

 

  • Valider la gravité de son passé :

« À part les psychopathes, je pense qu’une bonne partie des personnes toxiques ont vécu un traumatisme. Valider la gravité de mon agression sexuelle a été une grande révélation »

 

  • Être authentique et sincère :

« Chaque fois que vous faites ou dites quelque chose, posez-vous la question « Est-ce que c’est sincère ? Est-ce que c’est vrai ? ». C’est difficile d’être soi-même mais quand on est authentique, les autres le ressentent et font pareil ».

 

  • La gentillesse n’est pas une faiblesse :

« À chaque fois qu’on dit qu’il faut être gentil, on nous répond « ce n’est pas le pays des Bisounours ». Il ne s’agit pas d’être trop gentil mais juste gentil ».

Inscrivez-vous pour recevoir directement nos nouveaux articles par mail.

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *