fbpx

Alcoologie – Addiction à l’alcool

 

L’alcoolisme, ce n’est pas être ivre une fois par mois, bien que je le déconseille. L’alcoolisme ça commence par un verre d’alcool par jour dont vous ne pouvez pas vous passer pendant minimum 4 jours. On dit que l’alcool est conviviale, festif, que la bière c’est léger, que le vin est noble et que trinquer ça ne se refuse pas ! Un verre de temps en temps n’est pas un danger en soi (sauf contre-indication médicale). Mais la régularité, ou l’augmentation progressive des doses d’alcool sont les prémices de l’alcoolisme. Ils doivent vous alerter sur votre comportement afin d’observer et d’analyser ce qui se passe, ce qui ne va pas, qui d’une manière ou d’une autre vous pousse à fuir dans cette consommation potentiellement immodérée de l’alcool.

 

Addiction

 

Processus par lequel un comportement pouvant à la fois permettre une production de plaisir et d’écarter ou d’atténuer une sensation de malaise interne, est employé de façon caractérisée et répétée avec l’impossibilité de contrôler ce comportement et sa poursuite, en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives. […] L’addiction inclut les comportements pathologiques de consommation de substances psychoactives : l’usage nocif, l’abus et la dépendance.

 

L’addiction se caractérise par :

 

• L’impossibilité de contrôler un comportement de consommation de substance,

• La poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives,

• L’addiction regroupe les comportements pathologiques de consommation de substances : l’abus (ou usage nocif) et la dépendance.

Pratiques addictives – Définition

 

« Toutes les pratiques addictives ne mènent pas à des addictions »

Ensemble des comportements de consommation de substances psychoactives, car ils présentent, à côté de leur diversité, une même potentialité évolutive, reposant sur les mêmes déterminants. Les pratiques addictives sont définies, dans une démarche descriptive, par l’ensemble des comportements de consommations de substances psychoactives – usage, usage nocif et dépendance, et dans une démarche compréhensive, par l’ensemble des déterminants permettant de comprendre leur initiation, leur fonctionnement, leur évolution : pérennisation ou cessation. Les pratiques addictives, ou pour être plus précis « les pratiques de consommations susceptibles d’induire une addiction » incluent la totalité des conduites addictives, la totalité des comportements de consommation : cela signifie que la notion d’usage doit être incluse dans la réflexion.

 

Informations utiles

 
Anciennement ANPAA – Nouvellement Association Addictions France
Pour trouver un centre de soins, ou des consultations : voir l’annuaire de la Société française d’alcoologie
 

Test personnel

  1. Avez‐vous déjà ressenti le besoin de diminuer votre consommation d’alcool ?
  2. Votre entourage vous a‐t‐il déjà fait des remarques au sujet de votre consommation d’alcool ?
  3. Avez‐vous déjà eu l’impression que vous buviez trop ?
  4. Avez‐vous déjà eu besoin d’alcool le matin pour vous sentir en forme ?

 

Si deux réponses sont positives, on peut suspecter un problème.

Trois réponses positives ou plus doivent vous amener à demander de l’aide.

Documents à télécharger