Qu’est-ce que la fatigue surrénale ? ou Hypoadrénie

La fatigue provoquée par le dysfonctionnement des glandes surrénales

Le stress chronique peut affecter la capacité du corps à récupérer d’un stress physique, mental ou émotionnel. C’est pourquoi la plupart des gens a déjà été confrontée à la fatigue surrénale à un moment donné de sa vie. Les glandes surrénales influencent de nombreuses parties du corps, les symptômes de la fatigue surrénale peuvent imiter un certain nombre de troubles et ne sont pas toujours facilement reconnaissables. Les symptômes, comme le brouillard cérébral, les sautes d’humeur et les troubles du sommeil, peuvent être le signe de nombreux troubles et sont souvent négligés par les médecins. Mais de plus en plus de gens commencent à se rendre compte qu’une combinaison de ces problèmes de santé indique souvent l’apparition d’une fatigue surrénale. 

 

Qu’est-ce que la fatigue surrénale ? 

 

Ce terme est relativement nouveau, il fût proposé comme nouvelle condition en 1998 par le Dr James L. Wilson, naturopathe et chiropraticien. Son hypothèse était qu’une sur-stimulation des glandes surrénales par un stress à long terme pouvait entraîner un niveau irrégulier de cortisol (l’hormone du stress) dans la circulation sanguine. En plus de cette surcharge ou de niveaux d’hormones de stress inappropriés, les personnes souffrant de fatigue surrénale n’ont souvent pas assez de DHEA (« l’hormone mère ») responsable de la création de nombreuses hormones nécessaires dans le corps. Le Dr Wilson décrit la progression unique de la fatigue surrénalienne tout au long de la journée comme suit :Vous vous réveillez et êtes incapable de fonctionner sans une quantité importante de caféine. Vous ressentez enfin un regain d’énergie au début de la journée. Ensuite, votre niveau d’énergie s’effondre vers 14h, remonte vers 18h et redescend vers 21h.Votre énergie culmine enfin à 23h.

 

La fatigue surrénalienne est-elle réelle ?

 

Le problème majeur de la reconnaissance ou du diagnostic de la fatigue surrénale est l’incapacité de distinguer ses symptômes et ses schémas d’autres troubles. Les paramètres de cette condition ne sont pas spécifiques, ce qui, malheureusement, a conduit à une grande controverse autour de ce sujet, même si la nature même du cortisol et des hormones corporelles fait que les effets sont considérables. Un diagnostic pour cette condition est difficile car les niveaux d’hormones de stress se situent généralement dans ce que la médecine conventionnelle appellerait « dans la plage normale », bien que les symptômes soient clairs pour ceux qui souffrent de la maladie.

 

Quelles sont vos glandes surrénales ?

 

Vos glandes surrénales (surrénales) sont deux organes de la taille d’un pouce qui se trouvent au-dessus de vos reins et font partie du système endocrinien. Elles sont impliquées dans la production de plus de 50 hormones qui régissent presque toutes les fonctions corporelles, dont beaucoup sont essentielles à la vie. Les glandes surrénales travaillent en étroite collaboration avec l’hypothalamus et l’hypophyse dans un système connu sous le nom d’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (axe HPA).Les glandes surrénales jouent un rôle énorme dans la réponse au stress. Voilà comment cela fonctionne :- Votre cerveau enregistre une menace, qu’elle soit émotionnelle, mentale ou physique.- La médullosurrénale libère du cortisol et des hormones d’adrénaline pour vous aider à réagir à la menace (la réponse d’attaque ou de fuite), en précipitant le sang vers votre cerveau, votre cœur et vos muscles. – Le cortex surrénalien libère ensuite des corticostéroïdes pour freiner des processus tels que la digestion, la réponse du système immunitaire et d’autres fonctions non nécessaires à la survie immédiate. Vos glandes surrénales sont également responsables de l’équilibre hormonal.

 

Problèmes avec la fonction surrénalienne

 

Lorsque l’on parle de problèmes de fonction surrénalienne, il est important de comprendre que la fatigue surrénale n’est pas la même chose que l’insuffisance surrénalienne, la maladie d’Addison ou le syndrome/maladie de Cushing.Voici une ventilation rapide de ces conditions et en quoi elles diffèrent de la fatigue surrénalienne :Insuffisance surrénalienne et maladie d’Addison :Les symptômes de l’insuffisance surrénalienne qui ne se retrouvent pas dans la fatigue surrénalienne comprennent les problèmes digestifs majeurs, la perte de poids, l’hypoglycémie, les maux de tête et la transpiration.L’insuffisance surrénale primaire est ce qu’on appelle la maladie d’Addison et survient lorsque les glandes surrénales sont endommagées par un type de traumatisme et ne peuvent pas produire suffisamment de cortisol ou d’aldostérone.L’insuffisance surrénalienne secondaire (qui est plus fréquente) survient lorsque l’hypophyse cesse de produire de l’adrénocorticotropine (ACTH). L’ACTH est ce qui stimule les glandes surrénales pour produire du cortisol.

 

Qu’est-ce qui différencie cette condition de la fatigue surrénalienne ?

 

Le plus souvent, la fatigue surrénalienne est modélisée par une surabondance de niveaux d’hormones de stress, souvent au « mauvais » moment, tandis que l’insuffisance surrénalienne est une incapacité constante à produire du cortisol.La plus grande différence entre eux est que les personnes souffrant de fatigue surrénalienne ont généralement des niveaux de cortisol qui tombent à des niveaux « normaux » mais pas « optimaux », tandis que les patients souffrant d’insuffisance surrénalienne ont des niveaux de cortisol constamment en dehors de la plage normale.

 

Syndrome/maladie de Cushing :

La maladie de Cushing est une maladie extrêmement rare qui implique une surproduction de cortisol, en dehors des niveaux normaux, qui touche le plus souvent les femmes entre 25 et 40 ans. Cette condition est parfois le résultat de tumeurs, et dans d’autres cas, il n’y a pas de cause connue. Cushing peut être inversé et est défini comme une condition « curable » par le National Institute of Heath. Les symptômes uniques du syndrome de Cushing (appelé maladie de Cushing lorsqu’il est causé par une tumeur hypophysaire) comprennent la prise de poids abdominale/faciale, l’impuissance masculine, l’absence de règles, un risque accru de fausse couche, une glycémie élevée et une pression artérielle élevée.

 

Les symptômes

 

Que se passe-t-il lorsque les glandes surrénales cessent de produire efficacement des hormones ? Toutes les fonctions corporelles sont affectées et, à mesure que les niveaux d’hormones surrénales montent et descendent anormalement, même le « démarrage » normal que vous obtenez disparaît.

 

Des études indiquent que les symptômes de fatigue surrénale comprennent :

  • Conditions auto-immunes – Fatigue chronique (se sentir toujours fatigué)
  • Brouillard cérébral
  • Perte de cheveux – Déséquilibre hormonal
  • Réponse au stress affaiblie
  • Résistance à l’insuline
  • Étourdissement
  • Diminution de la libido/libido
  • Mauvaise humeur et irritabilité
  • Une dépression
  • Perte musculaire ou osseuse
  • Affections de la peau
  • Troubles du sommeil/apnée du sommeil
  • Gain de poids
  • Envies sucrées et salées
  • Perte d’appétit

 

Comme vous pouvez le constater, un certain nombre de symptômes peuvent être liés à d’autres troubles sous-jacents, notamment certains problèmes de santé très courants chez les femmes.

 

Un second article suivra pour vous présenter les recommandations à suivre en cas de fatigue surrémale.

 

 

Sources : Dr Josh Axe, DC, DNM, CN – Révisé par Marcelle Pick, MSN, OB-GYN NP, Pediatric NP

Inscrivez-vous pour recevoir directement nos nouveaux articles par mail.

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.