Les éléments naturels 

pour soulager la fatigue surrénale

Suite de l'article : " Qu'est-ce que la fatigue surrénale ?"

Le but est de  :

  • réduire le stress du corps et de l'esprit
  • éliminer les toxines
  • éviter/réduire les pensées négatives

Les habitudes allimentaires

Il existe un certain nombre d'aliments qui offrent un soutien surrénalien, aidant à reconstituer votre énergie afin que votre système puisse retrouver sa pleine santé. Tout d'abord, vous devez commencer par éliminer tous les aliments difficiles à digérer et toutes les toxines ou produits chimiques de votre environnement.

Les aliments à éviter :

- Caféine : La caféine peut interférer avec votre cycle de sommeil et rendre difficile la récupération de vos surrénales. Si vous devez boire du café ou une boisson contenant de la caféine, buvez-en une quantité limitée le matin avant midi.

- Sucre et édulcorants : Essayez d'éviter autant de sucre ajouté que possible. Cela inclut également le sirop de maïs à haute teneur en fructose et les édulcorants artificiels. Évitez les aliments sucrés, les céréales, les bonbons et les sucreries. Sachez que le sucre est un additif dans de nombreux pains, condiments et vinaigrettes. Cherchez du miel cru ou de la stévia comme alternatives, et modérez toujours votre utilisation d'édulcorants de toutes sortes.

- Glucides : Bien que les glucides ne soient pas tous mauvais pour la santé, l'inflammation qu'ils peuvent provoquer est particulièrement problématique en cas de fatigue surrénalienne. De nombreuses personnes ont soif d'aliments riches en glucides lorsqu'elles sont stressées, ce qui offre une satisfaction momentanée mais finit par solliciter davantage les glandes surrénales. Si vous êtes submergé et stressé, essayez de supprimer le gluten et les féculents pendant un certain temps pour voir si cela peut réguler votre fatigue et votre niveau d'énergie.

- Aliments transformés : ils contiennent de nombreux conservateurs et agents de remplissage difficiles à digérer et qui épuisent le cycle énergétique et digestif de votre corps. Essayez d'acheter de la nourriture fraîche et de préparer vos repas dans la mesure du possible.

- Viandes transformées : elles peuvent dérégler votre système en succession rapide. Privilégiez la viande issue de l'agriculture bilogique ou raisonnée, ^produite dans le respect de l'animal. Et limiter la quantité de protéine hebdomadaire. Ne pas manger de la viande tous les jours.

- Huiles hydrogénées : Les huiles végétales comme l'huile de soja, de canola et de maïs sont très inflammatoires et peuvent entraîner une inflammation des surrénales. Essayez de n'utiliser que de bonnes graisses telles que l'huile de noix de coco, l'huile d'olive, le beurre biologique ou le ghee.

Les aliments à ajouter à votre almientation :

  • Noix de coco
  • Olives
  • Avocat 
  • Légumes crucifères (chou-fleur, brocoli, choux de Bruxelles, etc.)
  • Poisson gras (saumon sauvage)
  • Poulet et dinde fermiers
  • Bouillon d'os
  • Noix et amandes
  • Graines, comme la citrouille, le chia et le lin
  • Varech et algues
  • Sel de mer celtique ou himalayen
  • Aliments fermentés riches en probiotiques
  • Champignons médicinaux chaga et cordyceps

Ces aliments aident à surmonter la fatigue surrénale car ils sont riches en nutriments, faibles en sucre et contiennent des graisses et des fibres saines.

Compléments naturels

- Les herbes adaptogènes : ashwagandha, rhodiola rosea, schisandra et basilic sacré. La recherche montre que les herbes adaptogènes peuvent aider à réduire les niveaux de cortisol et à atténuer les réponses au stress dans le corps. En utilisant ces herbes dans la préparation des aliments, vous pouvez soulager une partie de la pression exercée sur vos glandes surrénales.

- Racine de réglisse : Cette épice est disponible sous forme d'extrait et il a été démontré qu'elle aide à augmenter la DHEA dans votre corps. La racine de réglisse est associée à certains effets secondaires et peut parfois être évitée en prenant de la réglisse DGL. La recherche suggère que les femmes enceintes et celles qui ont des problèmes cardiaques, hépatiques ou rénaux devraient éviter la racine de réglisse. Ne le prenez pas plus de quatre semaines à la fois. Assurez-vous de surveiller la tension artérielle, car les niveaux peuvent augmenter chez certains patients.

- Huile de poisson (EPA/DHA) : Il existe un grand nombre d'avantages à prendre des suppléments d'huile de poisson (ou, pour les personnes suivant un régime végétalien ou à base de plantes, d'huile d'algue). Plusieurs d'entre eux comprennent la lutte contre un certain nombre de symptômes et de complications liés à la fatigue surrénale, tels que le diabète, le dysfonctionnement mental, l'arthrite, le fonctionnement du système immunitaire, les problèmes de peau, la prise de poids et l'anxiété/la dépression.

- Magnésium : Le magnésium est l'un des nutriments nécessaires pour lutter contre l'insuffisance surrénalienne. Bien que les mécanismes de cela ne soient pas entièrement compris, vous pouvez bénéficier d'un supplément en magnésium, si vous souffrez de fatigue surrénale.

- Vitamines du complexe B : La recherche révèle qu'une carence en vitamine B12 peut être associée à un stress sur le cortex surrénalien chez certains animaux. La vitamine B5 est une autre vitamine couramment déficiente chez les personnes souffrant de stress surrénalien. Surtout si vous réduisez ou éliminez la viande de votre alimentation afin de lutter contre la fatigue surrénalienne, il peut être utile de prendre un supplément de vitamines du complexe B de haute qualité.

- Vitamine C : Connue comme un nutriment « anti-stress », la vitamine C semble minimiser les effets du stress sur les personnes et réduire le temps nécessaire pour se remettre d'événements stressants.

- Vitamine D : En plus de maintenir l'homéostasie entre le magnésium et le phosphore dans le corps et de soutenir des os solides, la vitamine D peut avoir un impact sur d'autres conditions, y compris le dysfonctionnement surrénalien et la maladie.

- Sélénium : Au moins une étude animale a révélé qu'une carence en sélénium peut avoir un impact négatif sur la fonction surrénale.

- Huile de lavande : Des études humaines et animales montrent que l'huile essentielle de lavande a un effet calmant qui peut réduire le stress. La recherche suggère également qu'il peut réduire les niveaux élevés de cortisol lorsqu'il est inhalé.

- Huile de romarin : L'huile essentielle de romarin (avec la lavande) peut diminuer les concentrations de cortisol et réduire le stress oxydatif sur les cellules.

Sources : Dr Josh Axe, DC, DNM, CN - Révisé par Marcelle Pick, MSN, OB-GYN NP, Pediatric NP

Il n'y pas de recetes toute faite et adaptée à tous. A partir des éléments proposés, c'est à vous  de créer vos recettes et usages pour accompagner le réablissement fonctionnel de vos glandes surrénales.

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK