Libère LèMo

 

Emilie Merienne, Thérapeute - Coach de Vie

Vivez une grande aventure : Aller à la Connaissance de Soi

 

Revenir au site

Savoir que l'on ne sait pas

UN SIGNE D'INTELLIGENCE

« Savoir que l'on sait ce que l'on sait, et savoir que l'on ne sait pas ce que l'on ne sait pas: voilà la véritable intelligence. » - Confucius

Je ne sais pas exactement si je souhaitais vous parler d’intelligence, de savoir ou de reconnaissance, mais je crois que tout est lié et donc peut-être s’agit-il d’intelligence puisque son étymologie latine ligare/religare signifie lier, relier.

Mon message d’aujourd’hui est : SAVOIR QUE L’ON NE SAIT PAS.

« Le premier savoir est le savoir de mon ignorance : c’est le début de l’intelligence. » - Socrate​

Car c’est de toute évidence le point de départ à la connaissance. Comment apprendre ce que l’on croit savoir ? Comment aller chercher ce que l’on croit savoir ? Si on ne sait pas que l'on ne sait pas. Il y a une grande différence entre croire et savoir.

On croit très souvent savoir, en ne sachant pas vraiment quoique ce soit. Et on ne sait que trop rarement que nos croyances appartiennent davantage au domaine de l’imagination, qu’à celui du savoir.

>>> La prise de conscience et l'intégration de notre subjectivité individuelle nous aide à améliorer notre perception du monde.

Je répète très souvent que pour résoudre un problème, il faut à un moment donné reconnaître qu’il y en a un. Alors est-ce que la reconnaissance est une question d’intelligence, de conscience ou d’humilité, certainement un peu des trois.

Donc dans un premier temps pour pouvoir agir, il faut savoir, mais savoir ce n’est pas pouvoir, car avant de pouvoir, il faut vouloir.

Vouloir savoir et savoir vouloir pour pouvoir.

« Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire. » - Georges Clémenceau

Petite parenthèse, dans le concept d’Être Trinite, il y a 3 phases du savoir au pouvoir

  1. L’âme = plan métaphysique = la pensée, la réception, la captation = Je pense
  2. L’esprit = plan non-physique = l’analyse, la conceptualisation, la verbalisation = Je dis
  3. Le corps = plan physique = l’action, la concrétisation, la réalisation = J’agis

Et pour entamer un projet, un changement, une action, pour prendre une décision, pour planifier, je dis toujours que seules 3 questions comptent :

  • Qu’est-ce que je veux ?
  • Qu’est-ce que je peux ?
  • Qu’est-ce qui est ?

Ce qui m’amène à la citation de Jean Piaget

« L'intelligence ce n'est pas ce que l'on sait mais ce que l'on fait quand on ne sait pas. » - Jean Piaget​

Il semble qu’il faille de l’intelligence pour savoir que l’on ne sait pas, et qu’il en faille également pour savoir quoi faire face à cette information.

Il faut donc être muni d’intelligence pour être en capacité de reconnaitre nos failles, nos manques, lacunes et pour être apte à les transformer, les bonifier, les combler…

Est-ce que l’intelligence ça s’apprend ? OUI, ça se développe. S’il est vrai que certains apprennent plus vite ou plus facilement que d’autres, ce qui est sût c’est que nous sommes tous en capacité d’apprendre et qu’il nous appartient de le vouloir >>> CHOISIR d'AGIR

En réalité apprendre (à prendre, saisir) c’est un cercle vertueux ou vicieux. Si on aime apprendre, on apprendra toujours et encore plus de choses, et si l’on n’aime pas apprendre, si l’on n’a pas compris à quoi ça servait, si l’on ne sait pas comment éprouver du plaisir dans l’apprentissage, alors on ne saisira pas les opportunités d’apprendre (à prendre).

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. » - Einstein​

Ainsi peut être croyons-nous qu’apprendre est accumulé de l’information, issu des livres par exemple. Quand apprendre ce peut être multiplier les expériences pour enrichir non pas notre connaissance du savoir (théorique), mais plutôt notre connaissance de la vie par des savoir-être, des savoir-faire et des savoir-vivre.

Et pour conclure

« La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! » - Einstein​

Alors maintenant c’est à vous de jouer et de choisir quelle intelligence, quelle conscience et quelle connaissance vous souhaitez pour vous-même.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK