Libère LèMo

 

Emilie Merienne, Thérapeute - Coach de Vie

Vivez une grande aventure : Aller à la Connaissance de Soi

 

Suite à l'article sur les projections, je souhaitais faire un petit zoom sur S'ENTENDRE.

Dans l'articles les relations toxiques, j'avais noté :

  • Je veux que tu m’écoutes parce que je ne m’écoute pas.
  • Je te demande de me respecter parce que je ne me respecte pas.
  • Je te demande de changer, parce que je ne change pas.
  • Je te demande de m’aimer parce que je ne m’aime pas.

Nous pouvons projeter tout et n'importe quoi, et en particulier nos besoins ou nos manques.

Rappelons l'image décrite par Jung pour définir les projections : c'est comme accrocher un manteau à une patère. Le manteau étant l'objet projeté, la patère étant l'individu ciblé.

  • Quand je m’écoute, je n’ai plus besoin que tu m’écoutes.
  • Quand je me respecte, je sais me faire respecter.
  • Quand je change, tout change.
  • Quand je m’aime, je ne dépends plus de ton amour.

S'ENTENDRE, s'écouter au sens littéral d'écouter nos pensées, nos ressentis et émotions, c'est par exemple s'entendre dire : il/elle ne m'écoute pas, je veux qu'il/elle m'écoute.

  • Quel est le contenu de ce que l'autre doit écouter ?
  • Pourquoi ai-je besoin de le dire à autrui ?
  • Puis-je le dire à quelqu'un d'autre ?
  • Qu'est ce que cela fait si je le dis ? Suis-je écouté ou non ?
  • Mieux vaut-il ne rien dire ou ne pas être écouté ?
  • Pourquoi ne suis-je pas écouté ?
  • Suis-je audible ?
  • Puis-je faire quelque chose par moi-même ?

EXEMPLE

Je suis une personne qui aime être prévenue lors de la venue de quelqu'un. Je demande donc aux personnes de ne pas venir à l'improviste. (PS : Prévenir 5min avant, ça ne s'appelle pas prévenir.) Pourtant une personne proche ne cesse de débarquer à l'improviste. J'ai beau lui demandé gentiment de faire attention la prochaine fois ; elle me dit toujours : "oui, oui" puis recommence.

Peut être connaissez-vous également ce genre de situation, quelque chose que vous demandez encore et encore à quelqu'un, et qui ne cesse pourtant pas de se répéter encore et encore. Cette situation peut vous taper royalement sur les nerfs ou vous agacer passablement, mais ce qui est sûr, c'est que vous laissez faire.

S'entendre ce n'est pas : "je lui dis encore et encore ça"

S'entendre c'est : "je n'aime pas que les gens passent à l'improviste et pourtant quand untel passe à l'improviste, j'accepte de lui ouvrir la porte et de me mettre à sa disposition, parce que je ne dis pas NON, parce que j'ai peur de m'affirmer, parce que je ne me respecte pas assez pour assumer jusqu'au bout ce que je dis sur le fait de ne pas aimer recevoir à l'improviste. C'est ce que je dis, mais ce n'est pas ce que je fais en réalité. Et donc je préfère demander encore et encore à l'autre de faire ce que je lui demande, plutôt que de faire moi-même ce que je dis."

Je ne doute pas que se voir, s'entendre être pleinement le créateur de ce que l'on vit, tel que je le présente dans l'exemple, n'est pas facile. Mais il ne s'agit pas d'une question de facilité, mais de conscience de soi. Être conscient de soi-même, ce n'est pas facile, en tout cas tant quand on n'a pas l'habitude de se voir, de s'entendre, de s'observer. Puisque ce n'est qu'une habitude à prendre. Changer d'habitude est difficile, mais une fois qu'une habitude est prise, le principe de l'habitude c'est quelle devient automatique et qu'on finit par ne plus y penser.

Ainsi cela demande des efforts de se voir et de s'entendre ; on doit y penser au début et se forcer à prendre 5 minutes par jour pour se sonder intérieurement ; qu'est ce qu'on a ressenti, qu'est ce qu'on a pensé, quelle action devrions-nous programmer ? Et de 5 minutes par jour, on peut augmenter à 10 minutes par jour. Cet exercice doit nous apprendre à nous connecter à notre être intérieur, et à prendre (apprendre) soin de nous, puisque généralement nous nous oublions et nous le faisons peu ou mal. Apprendre à être au contact de notre soi intérieur, ça permet d'être au contact "en temps réel" de nos états. Et quand nous entendons nos états dans l'instant présent, et bien cela permet d'agir immédiatement. Le but n'est pas de se sonder 1h par jour à terme. Le but à terme est d'avoir appris à être connecté, être en relation, être au contact de notre Soi Intérieur en permanence, en continue, pas juste en devant aller le chercher 5 minutes par jour, pour être pleinement dans l'instant présent, dans la conscience du présent, en lien direct avec ce qui est ici et maintenant. Et quand on est branché à cette réalité, à cette vérité, à ce temps, à l'état réel et immédiat d'une situation et bien cela nous offre le pouvoir d'agir comme on le souhaite, au lieu d'être en décalé sur notre conscience, sur la situation, sur les actons à mener etc. etc. etc...

C'est l'une des raisons de mon exemple, la personne dont je parle, laisse la situation se reproduire encore et encore, parce que sur le moment elle ne s'entend pas ne pas se respecter, L'énergie du NON dont elle a besoin pour refuser d'accueillir, est étouffée par la peur d'agir. Bien sur on pourrait entrer dans le : "elle veut être gentille, ce n'est pas si terrible, c'est l'autre qui ne l'écoute pas, elle est victime…." Bon en réalité tout ça ne sert à rien, si ce n'est à entretenir la situation. Ce que je veux vous montrer, c'est que la situation peut cesser immédiatement à condition que vous le décidiez et que vous agissiez simplement en respect de vous-même. Dire NON c'est simple mais pas facile. Dire NON c'est simple et ce peut être très difficile quand on ne s'autorise pas soi-même à le faire, quand on a peur des conséquences (un conflit, être rejeté, être abandonné...)

D'autre part si vous ne vous entendez pas, comment espérez-vous pouvoir entendre l'autre ? Il est difficile d'offrir à autrui ce que l'on s'offre pas soi-même. Ou plutôt nous offrons à autrui, ce que l'on s'offre soi-même. Et si l'on s'offre peu, c'est qu'on est capable de peu et qu'on donne peu.

S'ENTENDRE avec autrui :

- Soit S'entendre soi-même au sein d'un échange avec autrui

- Soit S'entendre mutuellement, j'entends et j'écoute l'autre

- Soit S'entendre bien, être dans un échange agréable, équilibré, bienveillant...

S'entendre est nécessaire pour éviter les projections, pour éviter les relations toxiques, pour être conscient de soi-même et se connaître, et enfin pour être capacité d'AGIR.

Bonne écoute à vous !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK