Return to site

Le discernement

Caractère à développer de la psychologie positive

Définition de Discernement :

Littéraire. Distinguer une chose d'une autre, les différencier : Discerner le vrai du faux.

Capacité de l'esprit à juger clairement et sainement des choses ; Agir avec discernement.

Percevoir quelque chose, le savoir par l'esprit, la réflexion ; découvrir, démêler...

Il y a notre faculté à discerner avec nos yeux, distinguer les contours d’une forme, distinguer les couleurs, distinguer les traits d’un visage etc… Et il y a notre faculté à distinguer des faits, des pensées et des paroles. Ces distinctions ne seront pas l’œuvre unique de nos yeux, mais de notre faculté à observer, mémoriser et analyser un ensemble de facteurs qui nous amèneront à des conclusions, interprétations ou hypothèses, plus ou moins exactes, plus ou moins vraies et réelles. Leur véracité dépendra de notre faculté de discernement !

Plus nous savons discerner plus nous saurons faire preuve de tempérance et de justesse (justice), autres vertus de la psychologie positive.

Synonymes de discernement :

Clairvoyance - intelligence - jugement - perspicacité

J’associe le discernement à la clairvoyance = Voir Clair(ement) ; et pas uniquement avec nos yeux, avec tous nos sens, avec notre intuition. Bien sûr parfois toutes les preuves sont sous notre nez, et il ne tient qu’à nous de les reconnaître ou non et d’agir en conséquence. Car n’oublions jamais que toute situation inconfortable peut être un motif de déni.

En tout cas quand les faits sont là, mis en lumière et connus, pour les ignorer, il ne s’agirait plus d’un manque de discernement mais d’un simple déni.

Le discernement est le plus nécessaire en eaux troubles. Quand les preuves ne sont pas là, quand les éléments sont cachés, quand ce que l’on voit est différent de ce que l’on sent. La faculté de discernement est précieuse quand le jeu est faussé, quand il y a une arnaque, un mensonge….

Le discernement est certes une faculté qui peut être liée à l’intelligence, lorsque la situation exige un raisonnement, un travail d’enquête, mais parfois il se résume à sentir et plus encore à faire confiance à notre ressenti, d’où la notion de voir clair. Voir clair en soi, clair dans ce qui nous entoure, voir l’indicible, l’invisible.

Il n’est pas possible de voir clair à l’extérieur de soi, quand ce n’est pas d’abord clair en soi.

Exemple : Le mensonge, si vous croyiez que quelqu’un vous ment parce que vous avez peur, ce n’est pas pareil que de sentir qu’on vous ment sans peur. Et ça ce n’est pas une question qui concerne le mensonge d’autrui mais la clarté qui est en soi. On peut aussi complexifier la situation en disant que vous sentez que quelqu’un vous ment, que cela vous fait peur et que les deux se mélangent.

Sentir que quelqu’un nous ment et avoir la preuve du mensonge de quelqu’un sont 2 choses différentes. Car accuser autrui avec une preuve et accuser sans preuve ne donnera évidemment pas le même résultat. Dans un cas nous savons, dans l’autre nous présumons et toute la question sera : nos présomptions sont-elles fondées et justes ?

Quand nous ne sommes pas au contact de notre être intérieur, il semble bien difficile de discerner si nos pensées viennent de peurs inconscientes, ou d’intuitions fines et précieuses. Faire la distinction des 2, discerner le vrai du faux en Soi est le point de départ de notre capacité de discerner le vrai du faux chez autrui. Et c’est en développant cette capacité à voir clair en soi et autour de soi, que nous n’avons plus besoin d’accuser qui que ce soit, de quoi ce soit, parce que dans le fond nous savons. Nous savons ce qui est, ce qui sonne juste, ce qui sonne vrai, ce qui s’emboite parfaitement dans l’ensemble. Cette clairvoyance de soi et du monde est empreint d’écoute (interne et externe) et de confiance dans notre capacité à voir clairement et à se fier à ce que l’on voit. Quand vous doutez, quand vous êtes confus, quand vous présumez c'est que vous ne discernez pas ce qui est.

C’est indéniablement intrinsèque à notre niveau de conscience (Représentation mentale claire de l'existence, de la réalité de telle ou telle chose) Plus nous sommes conscients de nous-même, plus nous sommes à l’écoute, plus nous discernons les choses.

 

Il y a donc différentes façons de discerner, et plusieurs niveaux de discernement, suivant ce qui doit être distingué et son degré de complexité et d’accessibilité. Tout ce qui n'est pas clair doit être discerné, tout ce qui est clair est discerné.

En tout cas, plus vous développerez votre capacité de discernement, plus vous serez en mesure d’évaluer le vrai du faux, le bien du mal etc. Et donc plus vous serez en capacité de naviguez en eaux troubles sans vous perdre, pour faire les "bons" choix, prendre les "bonnes" décisions.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK