"Pendant que votre conscience est en quête de votre partenaire idéal pour votre avenir, votre inconscient recherche celui qui correspondra le mieux à votre passé" - Anne Teachworth

Quand on se rencontre, nous sommes confrontés à une dissymétrie qui peut devenir un obstacle, si homme et femme ne faisons pas un petit effort.

"Les femmes désirent ce qu'elles aiment, les hommes aiment ce qu'ils désirent." - Sacha Guitry

Ainsi la femme aura besoin de sentiments, de tendresse, pour désirer l'homme, quand l'homme aura besoin de sexe, de tendresse pour aimer la femme.

Vu sous cet angle, on se demande même comment on y arrive, mais on y arrive, quand l'homme ou la femme dépasse sa nature, pour faire un pas vers l'autre.

Le couple durable

1. Partager un minimum de points communs et quelques différences = pour plus de simplicité

Il y a le proverbe qui dit que "les opposés s'attirent", et il y a celui qui dit "qui se ressemble s'assemble" ; en réalité les couples qui durent sont plutôt composés de personnes qui "se ressemblent". Avoir un minimum de points communs facilite l'entente dans la durée. Notre attirance pour ce qui est différent de Soi, est en effet assez naturel, cela rejoint notre attirance pour ce qui est nouveau, changeant, cela provoque une certaine excitation pour l'imprévisible, et cela peut même être une fuite de la routine. Mais cela ne dure pas, lorsqu'il y a trop de différences, elles finissent par s'imposer continuellement au sein du couple, créant conflits et incompréhensions, et à terme, il y a très peu de chances que le couple résiste à ces tumultes successifs.

2. Partager les mêmes valeurs = pour de bonnes fondations

Nous possédons tous un certain nombre de valeurs, mais certaines sont plus importantes que d'autres, et certaines sont profondément ancrées en nous, quand d'autres peuvent évoluer au fil du temps. Il est essentiel d'identifier celles qui sont primordiales et non négociables afin de pouvoir les mettre en commun et de s'assurer qu'elles sont pleinement partagées par notre partenaire. Elles serviront de fondations au couple. Plus les fondations sont solides, plus elles apporteront de la stabilité au couple pour durer. Ce sont elles également qui permettront au couple de tenir après la naissance d'un enfant, les valeurs étant la base de l'éducation.

3. Partager une "bonne" sexualité = pour avoir un bon ciment

Quel que soit le type de sexualité, fréquence, façon de faire, d'en avoir beaucoup envie ou non, les couples qui durent ont su s'accorder comme dans une danse. Si vous manquez d'harmonie sexuelle, si vous avez peu envie, alors que votre partenaire est très demandeur(euse), si vous être très classique, et votre partenaire plus extraverti(e), imaginatif(ive) et ainsi de suite… Il parait évident qu'entre frustrations mises sous silence et/ou pressions permanentes, tôt ou tard cela engendrera des conséquences (séparation, crises, adultères, désamour...) plus ou moins surmontables par le couple.

4. Partager des projets = pour construire un avenir évolutif qui donne du sens au couple

Petits ou grands les projets alimentent le couple pour avancer et grandir ensemble. Ils nourrissent la relation, et permettent l'alternance de phases de repos et d'actions. A trop se reposer, le couple risque la routine. A trop s'agiter, il risque de s'oublier et de se perdre de vue. C'est encore une fois un savant mélange de respect individuel, mutuel, et du couple. Cela demande beaucoup de mise en commun et une capacité à se projeter ensemble.

Toutes les mauvaises raisons d'être en couple

 

A) Être dans la norme

La norme sociétale est d'être en couple. Nous ne serions pas faits pour vivre seul(e), et nous devrions fonder une famille. Quand le célibat persiste, qu'il soit subi ou volontaire, l'environnement extérieur peut faire pression, par ses questionnements ou remarques, nous encourageant à être en couple. Il peut être tentant de céder à la pression sociale, pour ne pas se sentir exclu(e) et s'intégrer à la communauté.

B) Ne pas être seul(e)

Je dis toujours que la personne avec laquelle il est le plus difficile de vivre c'est soi-même. Alors pour ne pas être confronté à Soi, vivre avec quelqu'un est une excellente diversion. Pendant que l'on s'occupe de l'autre, cela évite de s'occuper de Soi. Bien évidemment choisir d'être avec quelqu'un pour combler nos manques est une très mauvaise idée. Faut-il en avoir conscience...

C) Pour oublier son ex

1 de perdu(e) 10 de retrouvés(ées) ! Si retrouver quelqu'un immédiatement après une séparation, peut en effet nous faire oublier notre ex, cela a l'inconvénient de cultiver notre immaturité en ne prenant pas le temps de comprendre cette histoire, pour espérer en ressortir grandi et "meilleur". Nous risquons simplement de répéter les mêmes erreurs que précédemment et de retourner à la case départ.

D) Pour guérir d'une rupture

Ce cas diffère quelque peu du précédent, parce qu'ici l'intention n'est pas d'oublier notre ex. Ici nous rencontrons quelqu'un qui nous "comble" d'attentions, et nous tombons simplement dans le panneau, prenant pour de l'amour, ce qui n'est autre que notre besoin d'affection et de réparation. Très souvent une fois guéri(e), après avoir repris confiance en nous, nous nous apercevrons que ce que nous prenions pour de l'amour n'en était pas. C'est ce que l'on appelle des relations "pansement".

E) Multiplier les aventures

Il s'agit de la peur de l'engagement, au bout de quelques semaines, quelques mois, la personne va voir la notion d'engagement pointée le bout de son nez, ce qui la fera fuir. Elle se mettra à la recherche d'un(e) nouveau(elle) partenaire et quand elle l'aura trouvé, elle quittera sa précédente relation, pour en entamer une nouvelle, fuyant l'engagement, dans une recherche continue et sans fin de la nouveauté. Là aussi on peut agir pendant des années ainsi sans avoir conscience de notre propre incapacité à nous engager.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK