La Prière

Extrait du Prophète de Khalil Gibran

En psychologie positive, la vertu de la Transcendance englobe plusieurs aspects de l’Être tel que la Gratitude, la Beauté, l’Humour, ou la Spiritualité à laquelle on peut associer la Prière. Car avoir la Foi c’est bien, mais qu’est-ce que la Foi sans prière ? La prière est en quelque sorte la matérialisation de de notre Foi, sa manifestation par l’action. Comme je le répète souvent au sujet de la Foi, elle n’est pas affaire de religion, mais de croyances. Soit nous croyons en quelque chose de plus grand que Soi, en la force de l’univers, en l’énergie de l’amour, soit nous n’y croyons pas. L’important n’est pas comment on la nomme, comment on la décrit, comment on la croit, mais uniquement d’y croire véritablement et sincèrement

Et si nous avons la Foi pourquoi ne prions-nous pas ? Pour nous-même, pour autrui, pour la vie, pour le monde….

Il y a des moments où le désespoir nous gagne, où l’impuissance nous pèse, où la tristesse nous submerge et c’est précisément dans ces moments-là que faire appel à la prière peut être source de réconfort, de soins à nos maux, de bien-être intérieur. Par cette simple action, nous pouvons commencer à soulager ce qui est souffrance et nous apporter l’amour dont nous avons besoin.

La Prière est particulièrement utile dans les épreuves que nous soumet la vie, l’utiliser pour nous-même dans la demande c’est bien, mais je pense que c’est dommage si nous oublions de l’utiliser également pour autrui dans le don. Car à ne vouloir que prendre sans donner, nos prières ont bien peu de chances d’être entendues et exaucées. 

Apprenons quand nous allons bien à partager notre force, notre joie et notre Foi avec ceux qui en manquent. Quand un proche souffre, nous pouvons prier pour lui et/ou avec lui. Quand le monde va mal, nous pouvons prier pour qu’il aille mieux, et de ce côté-là, il n’y aura jamais trop de prières pour tout ce qui ne tourne pas rond actuellement.

Le pouvoir de la prière est grand autant pour ce qu’il nous apporte que ce qu’il apporte au monde. Toute énergie positive, tout don de soi, toute foi en la vie est quelque chose de bon en soi et pour autrui. Quand vous priez avec votre âme, votre cœur, vous vous branchez sur la fréquence de « dieu », vous émettez cette énergie et la transmettez à votre tour. 

Certains profiterons de Noël pour aller à la messe et priez. Il est bien dommage d’avoir besoin d’une religion pour organiser une « messe ». Il vous appartient de créer des moments, avec quelques mots, pour rassembler ceux que vous aimez et leur partager vœux et bienfaits. Les festivités peuvent parfois ressembler à une course effrénée jusqu’à l’arrivée. Apprenons à nous arrêter, faire une pause pour respirer, se regarder, suspendre le temps quelques instants pour ressentir au plus profond de soi la Joie de l’instant présent.

Ci-dessous un texte extrait du Prophète de Khalil Gibran

La prière

Puis une prêtresse dit, parle-nous de la Prière.

Et il répondit, disant :

Vous priez quand vous êtes dans la détresse et le besoin ; puissiez-vous également prier dans la plénitude de votre joie et en vos jours d'abondance.

Car qu'est-ce que la prière sinon la dilatation de votre être dans l'éther de la vie ?

Et si c'est pour votre réconfort que vous déversez votre trouble dans l'espace, c'est aussi pour votre plaisir que vous répandez l'aurore de votre cœur.

Et si vous ne pouvez que pleurer quand votre âme vous appelle à la prière, elle devrait vous aiguillonner encore et encore, en dépit de vos pleurs, jusqu'à ce que vienne en vous le rire.

Quand vous priez, vous vous élevez dans les airs à la rencontre de ceux qui sont en train de prier en ce même instant, et que vous n'auriez jamais rencontré en dehors de la prière.

Aussi, que votre visite en ce temple invisible ne soit qu'extase et tendre communion.

Car si vous entrez dans le temple sans autre but que de demander, vous n'obtiendrez rien :

Et si vous y entrez pour vous mortifier, vous ne serez pas élevé :

Ou même si vous y entrez pour solliciter le bonheur pour les autres, vous ne serez pas entendu.

Il suffit d'entrer dans le temple invisible.

Je ne puis vous apprendre comment prier avec des mots.

Dieu n'écoute point vos mots, sauf lorsque Lui-même les prononce à travers vos lèvres.

Et je ne puis vous apprendre la prière des mers et des forêts et des montagnes.

Mais vous qui êtes nés dans les montagnes et les forêts et les mers, vous pouvez trouver leur prière en votre cœur,

Et si seulement vous écoutiez dans la tranquillité de la nuit, vous les entendrez dire en silence :

"Notre Dieu, qui êtes notre moi-ailé, ta volonté en nous est notre volonté.

Ton désir en nous est notre désir.

C'est ton élan en nous qui voudrait transformer nos nuits, qui t'appartiennent, en jours, qui t'appartiennent aussi.

Nous ne pouvons rien te demander, car tu connais nos besoins avant même qu'ils ne soient nés en nous : Tu es notre besoin, et dans le don de plus de toi même, tu nous donnes tout."

 

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK