L'Être Intérieur, un lieu de paix

Il existe en Soi un lieu de paix, un lieu où la sérénité est reine, où les problèmes n’existent pas et où les soucis disparaissent… On découvre ce lieu lorsqu’on sait se connecter à son Soi ou son Être intérieur. C’est généralement d’une beauté à couper le souffle, non pas visuellement, mais dans la sensation intense de joie et de bien être qu'elle procure. C'est empli d'une énergie qui semble s’écouler telle une fontaine sans fin. Ce lieu existe en chacun de nous à condition que nous soyons capable de nous débarrasser de toutes nos peurs, et de ressentir l’amour universel/inconditionnel. Oui la formule fait très hippie/peace and love dans les mots, mais disons qu’il n’y a pas de mots assez justes pour représenter concrètement cet état intérieur. Aussi cette idée/métaphore est sans doute ce qui se rapproche le plus de ce qu’on ressent, et peut être aussi est-ce assez proche dans les faits du chemin pour y accéder. 

L’amour universel, ce n’est pas aimer l’univers ou aimer tout le monde. L’amour universel ça ressemble plutôt au sentiment d’être profondément relier à l’univers ou au monde entier et par voie de conséquence aux autres. C’est également la conscience pleine d’être le -un- et le -tout- à la fois et distinctement. La vie n’est qu’un jeu (JE) dont il est possible de s’élever au-dessus et au-delà de ce que l’on nomme « réalité ».

Quand la réalité vous rattrape et vous écrase, par la pression qu’elle exerce sur vous, que vous avez l’impression que vous ne pourrez pas vous en sortir, vous avez le choix de croire sérieusement à tout ce qui vous arrive et de vous laisser être broyé par la vie, par les événements passagers. Ou vous avez le choix de vous souvenir que tout ça n’est pas vraiment sérieux, que tout cela est un jeu (JE) et que comme dans tous les jeux, tout est question de maîtrise. Maîtrisez-vous les règles ? Maîtrisez-vous les stratégies ? Combien de fois avez-vous joué ? Combien de fois avez-vous gagné ou échoué ? Quelles leçons avez-vous retiré ? Avez-vous appris et compris comment être un meilleur joue(u)r ?

Quand on a conscience que la vie est un jeu, et qu’elle n’est vraiment pas très sérieuse, alors on peut commencer à prendre du recul sur les choses et on peut également découvrir que ce qui paraît gravissime ne l’est que dans notre perception et nulle part ailleurs. 

Est-ce que la vie nous met à l’épreuve ? Oui, car c’est la seule façon d’éprouver et d’être éprouvé. Est-ce que certains événements sont plus durs que d’autres ? Oui, car comment se dépasser et évoluer si on sait déjà faire. Est-ce que souffrir est obligatoire ? Oui, car comment pourrions-nous connaitre la valeur de la joie, si nous ne connaissons pas la valeur de la souffrance/peine ? 

Dans ce monde intérieur où nous nous relions à la paix, à la sérénité, à l’amour, nous nous reconnectons à l’énergie pure de l’univers. Ici il n’y a plus de jugements, il n’y a plus de bien ou de mal, il n’y a plus d’émotions « négatives ». Ça n’existe pas les émotions négatives, ce ne sont que des messages que l’on prend ou qu’on rejette, mais très souvent nos parents et/ou la société nous ont fait qu’on croire qu’il y avait des émotions positives et des émotions négatives et nous les croyons en cultivant ce genre d’idées qui nous nuisent, qui pompent notre énergie, qui nous déconnectent de l’énergie/amour universel. Il y a tant de choses dans le monde de nos croyances qui nous sépare de notre Être intérieur.

J’emploie le mot « amour » parce que c’est la représentation la plus concrète que nous ayons de l’ACCUEIL. Accueillir tout ce que la vie nous offre que l’on juge comme bonheur ou malheur, comme bienfaits ou épreuves. Plus on accueille, plus on s’assouplit pour s’adapter. Prendre du bon côté un moment difficile, ce n’est pas se résigner ou se soumettre, c’est avoir suffisamment confiance en la vie et en soi pour s’en remettre sereinement à l’inconnu, à l’avenir. Et pour se faire, on puise cette force, ce courage de faire face, en se reliant à la source d’énergie la plus puissante qui soit l’amour universel.

Ce ne sont que des mots, le plus important étant : connaissez-vous cette énergie à l’intérieur de vous dont je parle ? La ressentez-vous ? Voyez-vous cette lumière intérieure qui éclaire tout votre ÊTRE ? Dans ce lieu, vous pouvez vous refugiez à chaque fois que le tumulte extérieur se fait trop grand. C’est dans le calme intérieur et dans la clarté de l’esprit qu’on trouve les moyens de sortir des situations aussi difficiles soient-elles. Bien sûr parfois notre jardin intérieur est caché par les peurs, les mensonges, les croyances erronées que nous nourrissons, mais il est là et il n’attend que nous.

La relation à Soi nous permet de faire notre ménage intérieur, pour laisser place à l’essence (les sens) de l’ÊTRE. Et c’est en donnant toute sa place à l’ÊTRE que nous faisons croitre notre source d’énergie intérieure, qu’on l’appelle pureté ou amour universel/inconditionnel…

Quels moyens permettent de se relier à son Soi intérieur ? La pleine conscience

Pour moi la pleine conscience est un câble électrique ; vous le branchez sur n’importe quelle prise (monde intérieur, états émotionnels, passé, présent, futur, objet, personne…) 

Branchez-vous ! Et restez branché ! C'est le meilleur moyen que le courant passe !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK