Return to site

La Pleine ConScience

La pleine conscience est à la mode, on en parle dans les média, on popularise le sujet, mais de quoi s'agit-il vraiment ?

La pleine conscience, appelée plus spirituellement "éveil" nous vient de l'orient et de sa culture Bouddhiste (ou hindouiste). Elle serait la clé pour vivre bien.

Voici la définition de Matthieu Ricard :

L'Eveil est la fin de toute méprise quant à la nature de la réalité, associée à une compassion sans limite. Une connaissance qui n'est pas, comme dans la science, une accumulation de données, mais une compréhension des modes d'existence, relative (la façon dont les choses nous apparaissent) et ultime (leur véritable nature) de notre esprit et du monde. Cette connaissance est l'antidote fondamental de l'ignorance et de la souffrance.

Pour ce qui est de la spiritualité, il appartient à chacun d'en avoir ou non, beaucoup ou peu.

Cependant la spiritualité au même titre que d'autres valeurs, participe réellement au bien-être. Elle implique d'être en capacité d'avoir confiance/foi en la Vie, et il est très difficile de pouvoir lâcher prise sans confiance. Hors pour accepter la Vie telle qu'elle est, dans son entièreté, il faut pouvoir lâcher prise, c'est à dire cesser de tenter de contrôler ce que l'on ne peut, accueillir ce qui est, et avancer sereinement vers l'inconnu avec confiance. il n'y a rien d'équivalent à la spiritualité pour nous donner autant de sérénité face à la vie et l'avenir.

Et s'inquiéter du futur est un motif parmi d'autre d'anxiété, de souffrance.

Si je vous renvoie à mon article sur l'impacte de notre instinct primaire, nous sommes instinctivement programmés pour survivre, et notre attention à ce qui est négatif est démultipliée naturellement, puisque c'est en étant vigilant au danger que nous serons en mesure d'y survivre. Être aux aguets, sur le qui-vive, plus ou moins consciemment est énergétivore. Combien sommes-nous à être des anxieux qui s'ignorent, jusqu'à ce que nous faisions des ulcères, des crises cardiaques, des burnout etc... Nous ne savons pas prévenir les risques parce que nous ne nous sentons pas être anxieux et en vigilance accrue de façon régulière.

Donc développer sa spiritualité, sa foi en la vie est une façon d'agir sur notre anxiété "naturelle" pour s'offrir de l'apaisement, du calme, plus de sérénité face aux événements difficiles, impromptus auxquels nous sommes confrontés.

Lorsque nous parlons de pleine conscience, nous parlons implicitement de spiritualité, puisque la pleine conscience induit de développer sa spiritualité pour y accéder, l'atteindre.

Pour résumer qu'est ce que la pleine conscience ?

C'est développer sa conscience au niveau le plus élevé, pour avoir une perception claire de la réalité. Pour avoir une perception claire de la réalité, il faut : Vivre dans l'instant présent.

=> Cesser d'être dans son esprit, être dans la vie plutôt que dans ses pensées, être présent à soi plutôt que diverti (diversion), être attentif à l'autre plutôt que centré sur soi, être là, maintenant, plutôt que dans le passé, ou dans la projection future.

Quand l'attention à l'instant présent atteint son plus haut niveau, c'est à ce moment que l'on parle de pleine conscience. Atteindre, cultiver la pleine conscience n'élimine pas l'inconscient, elle est davantage un état élargi ou modifié de la conscience.

Comment cultiver la pleine conscience ?

- Développer son attention (Observer l'intérieur et l'extérieur de Soi)

- Développer sa curiosité (Se questionner sur ce que l'on observe dans le but de comprendre)

- Développer sa discipline (Être rigoureux pour se développer son attention au monde)

- Développer l'autotélisme (Se satisfaire de la tâche accomplie, réalisation de soi)

- Développer la contemplation (Apprendre le calme intérieur, s'unifier au monde)

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly